Il faut préalablement connaître et définir les attentes de l’auditoire afin de positionner le message à délivrer. Suivant le type d’auditoire, la présentation et le vocabulaire doivent être adaptées. Par la suite, il faut comprendre la problématique du public, et chercher la manière d’atteindre leurs finalités. Dès que les réponses à ces différentes questions sont obtenues, il faut se pencher concrètement sur les aspects techniques de la présentation informatisée pour la rendre plus professionnelle.

LE CHOIX DES LOGICIELS ET LE PLAN

La première leçon concerne le choix des logiciels, à l’instar de Powerpoint, Keynote, Open Office Impress, Bunkr, Prezi, ou opter pour une infographie. La deuxième leçon s’applique au plan de présentation. Il faut inscrire les mots ou messages clés dans la zone commentaires de l’outil de présentation. Les slides sont à ordonner suivant un schéma directeur prédéfini. Les idées doivent respecter un ordre logique ou chronologique. Pour ce faire, utilisez les squelettes classiques tels le classique : thèse, antithèse, synthèse, ou l’habituel : pourquoi-comment-quoi, voire le sempiternel : situation future-situation actuelle-moyen d’y arriver.

LES RECOURS AUX ÉMOTIONS ET AUX MESSAGES ATTRACTIFS

La troisième leçon concerne les émotions. Il peut s’avérer utile d’user de l’humour en diffusant des dessins amusants, ludiques. De même, les petites histoires drôles, voire des propos romancés sont à inclure pour illustrer vos dires. La quatrième leçon se rapporte aux messages. Les mots clés, les principes essentiels de vos propos doivent être ressentis dans les slides. Il est recommandé d’appliquer un seul message clair par slide. Le message visuel lié au graphisme doit adopter la simplicité. L’effet de transition doit rester le même. Il ne faut pas utiliser plus de trois couleurs. Les polices de caractères sans empattement sont à privilégier. On peut opter pour l’encadrement aux bords arrondis des textes. L’intégration d’images de type photo est autorisé

LES DERNIERS CONTRÔLES AVANT LA PRÉSENTATION

La cinquième leçon cible le contrôle avant la présentation effective en testant la présentation auprès de collègues, afin de procéder aux rectifications concernant les sujets à traiter, le respect du temps de présentation, ainsi que le temps accordé au public pour les questions. Il faut vérifier les éventuels soucis d’affichage sur l’ordinateur, ainsi que la compatibilité entre les programmes et systèmes d’exploitation. Les vidéos ou les modules interactifs doivent être contrôlés au niveau de l’installation et de la mise à jour. Par ailleurs, pensez à une copie de sauvegarde des informations relatives à la présentation sur un serveur ou une clé USB pour prévenir les défaillances potentielles.